Le port de Marseille Fos se met à la Blockchain

En juin 2019, le port de Marseille Fos va participer à une Blockchain, un projet-pilote pour la logistique du fret.

Le projet vise à utiliser la technologie blockchain pour la logistique de la chaîne d’approvisionnement et l’acheminement du fret intermodal sur le corridor de transport de l’axe méditerranéen-Rhône-Saône (MeRS).

Cette initiative est soutenue et accompagnée par la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), Voies navigables de France (VNF), la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM).

L’initiative vise à examiner la capacité de la blockchain à renforcer l’efficacité de la gestion des données sur la chaîne de transport numérique. Plus précisément, le projet-pilote vise à accroître la sécurité du partage des données directement entre les parties impliquées dans la logistique portuaire.

Il serait développé par trois entreprises axées sur la logistique, la chaîne d’approvisionnement et la technologie blockchain, à savoir Marseille Gyptis international, BuyCo et KeeeX.

Le port de Marseille Fos – ou Grand Port Maritime de Marseille – est le 1er  port français, le 2e de Méditerranée et le 4e plus grand port d’Europe.