25 pays en quête de l’énergie propre

L’Imperial College de Londres et les sociétés E4tech et Drax ont publié récemment un rapport sur les efforts réalisés par les 25 grandes économies mondiales dans leur transition vers les énergies propres.

Intéressant de découvrir quel pays se rapproche le plus des objectifs de la COP 24 (non ce n’est pas la Suède…) et comment se situe la France dans cette course pour sauver la planète.

Vert et propre

La décarbonisation c’est principalement l’émergence d’une électricité. En 2017, l’intensité moyenne mondiale de l’électricité en carbone était de 450 gCO2/kWh. Vainqueur de cette catégorie : le Royaume Uni (France 14ème).

Parmi les énergies propres que sont le solaire et l’éolien, c’est l’Allemagne qui ressort en tête (France 14ème, en rappelant l’important de l’énergie nucléaire qui est décarbonée…)

La fin des centrales à charbon

Si la Norvège ne produit plus d’énergie à base de charbon ce sont essentiellement le Royaume Uni, les USA et la Chine qui font les plus grands efforts. A l’opposé, la Corée du Sud, le Japon, l’Inde et l’Indonésie renforce leur capacité de production.

Véhicules électriques

En finir avec les moteurs thermiques est une réelle urgence. Un pays, la Norvège l’a bien compris, c’est la seule nation où les ventes de véhicules électriques représentent plus de 10% des ventes totales (avec un chiffre étonnant puisque pour 100 véhicules achetés, 47 sont des véhicules électriques). France 11ème.

Évidemment, à proportion de sa population, c’est la Chine qui met le plus de véhicules électriques en circulation (France 7ème).

La pollution industrielle

Produire des biens est par essence énergivore (transformer, assembler…). Force est de constater que l’Atelier du Monde, la Chine, même une véritable politique pour ‘verdir’ ses capacités de production. France 19ème.

Hélas tous ces chiffres, s’ils avèrent les efforts de certains, ne font pas oublier que tous les indicateurs convergent pour le dire : il faut faire plus, plus vite et mieux…(cf. la presse au quotidien).

Crédit images : Image: Drax/E4tech/Imperial College London